Période 1950 jusqu’à ce jour

Les années 1950.

Après le départ de l’occupant en 1944 la tâche primordiale de la Mutualité luxembourgeoise consistait à la reconstruction des sociétés de base, qui toutes, avaient été liquidés par le Stillhaltekommissar Nazi durant l’occupation.

Grâce aux interventions tenaces des dirigeants de la FNML au cours des années qui suivirent, les mutuelles furent remboursées par le Département des Dommages de Guerre des sommes confisquées par « la Stillhaltekommission ».

Relevons qu’à cette époque la cotisation due par les mutuelles à la FNML a été de 1 franc par membre affilié.

Au 31.12. 1951 la Fédération comptait 37 mutuelles avec 16.572 membres.

En 1955 sous la présidence du député-maire Emile Hamilius, la Fédération a fêtée son 30e anniversaire au Casino de Luxemburg-Ville.

Une date importante est sans doute le 15 avril 1956, date à laquelle la Caisse Chirurgicale Mutualiste du Grand-Duché de Luxembourg (CCM) fut fondée par la Fédération. Cette fondation eut lieu lors d’une d’assemblée générale à l’Hôtel Ems à Luxembourg-Gare.

A l’époque les bureaux de la CCM se situèrent au 2, rue Dicks à Luxembourg-Gare tandis que le secrétariat de la FNML se trouvait à l’adresse du secrétaire général Jos. Bauler 11, rue Auguste Lumière à Luxembourg-Verlorenkost.

Grâce à l’existence de la Caisse Chirurgicale Mutualiste, les affiliations ont augmenté d’une façon rapide, en passant en 1958 de 44 mutuelles avec 25.581 membres et en 1959 de 47 mutuelles avec 42.2o3 membres. En effet, pour pouvoir adhérer à la CCM il fallait être membre d’une mutuelle, ce qui explique cette augmentation rapide.

Les années 1960.

Edouard Thorn succède Emile Hamilius à la présidence de la mutualité.

 De 1960 à 1963, le nombre des mutuelles ne cesse à croître, 55 Mutuelles avec 65.255 membres se sont affiliées à la FNML. Le 7 avril 1963 est créé la Caisse Dentaire Mutualiste du Grand-Duché de Luxembourg dans les salons du Buffet de la Gare. La date de la fondation fut fixée au 1er avril 1963.

En 1964 les mutuelles de la région du sud, créent « L’Entente du Sud ». Le but essentiel de cette Entente : défendre les intérêts des Caisses de secours du Bassin-Minier et veiller à la répartition équitable des mandats au Conseil d’administration de la CCM et à la FNML. Premier président fut Michel Theobald de Schifflange.

En 1965 le premier périodique « de lëtzebuerger Mutualist » est édité. Des préfaces ont été rédigées par : Nic Biever, Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale ; Marcel de la Hamette, Président de la Commission Supérieure d’encouragement des Sociétés de Secours mutuels ; Edouard Thorn, Président de la Fédération Nationale des Sociétés Luxembourgeoise de Secours Mutuels ainsi que par le secrétaire général Jos. Bauler.

Le 24 avril 1966 la Caisse Chirurgicale Mutualiste (CCM) a fêté son 10e anniversaire avec l’inauguration de son nouveau siège à la « Résidence Paris », Place de Paris à Luxembourg-Gare. En début il s’agissait du 3e étage, mais quelques années après, la CCM a également acquis le 6e étage.

Un « Salon de la Mutualité » fut aménagé au 3e étage servant comme salle de réunion pour le Conseil Supérieur et pour la FNML.

Entretemps Georges Wagner jr a été élu président. Sous sa présidence eut lieu le 15 janvier 1967 au Casino syndical à Bonnevoie, l’assemblée constituante de la Caisse complémentaire mutualiste d’hospitalisation de longue durée.

Au cours de l’Assemblée générale du 19 mars 1967 la Caisse de Secours Mutuels des Sportifs fut admise comme 58e membre de la FNML groupant un effectif de 18.000 licenciés.

Le 7 avril 1968 eut lieu le Premier Congrès de la Mutualité Luxembourgeoise à Diekirch qui avait comme but de remplacer les assemblées générales à différentes dates par un seul congrès. Au cours de ce congrès, les délégués se sont prononcés pour un changement de la dénomination de la Caisse complémentaire mutualiste d’hospitalisation de longue durée en Caisse complémentaire mutualiste de maladie. Une augmentation des cotisations de 1 à 1,50 francs exclusivement pour l’exercice 1968 fut également approuvée par les délégués.

Les années 1970.

Au cours de 1970 le Service « Loisirs- Vacances » se concrétise. En collaboration avec l’Union Nationale des Fédérations Mutualistes Neutres de Belgiques les premières vacances familiales sont organisées.

La FNML comptait à ce moment 57 mutuelles avec 109.419 membres.

En 1971 les mutuelles de la région du Centre créent « L’Union des Sociétés de Secours du Centre ». Le but principal de l’Union était identique à celui de « l’Entente du Sud » à savoir : veiller entre autres à l’équilibre des sièges au sein du Conseil d’administration de la FNML et de la CCM. Le premier président fut J. Baptiste Schilling de la Caisse Générale de Prévoyance.

Le 2 mai 1971 eut lieu l’Assemblée constituante de la Mutuelle d’Epargne et de Prévoyance Mutualiste au Buffet de la Gare à Luxembourg.

Lors de l’Assemblée générale extraordinaire du 30 avril 1972, le nom de la Fédération Nationale des Sociétés Luxembourgeoises de Secours Mutuels est changé en Fédération Nationale de la Mutualité Luxembourgeoise.

Au cours de cette même Assemblée générale extraordinaire les délégués ont donné leur accord pour maintenir l’augmentation des cotisations de 1 à 1,50 francs également pour les années 1973 et 1974.

Un projet pour construire une Maison de repos et de convalescence fut abandonné pendant les années qui suivirent.

A la suite d’un recours introduit par l’Association des Compagnies d’Assurance (ACA) auprès du Conseil d’Etat en 1972, la Mutuelle d’épargne et de prévoyance mutualiste a abouti à un refus par Arrêt du Comité du Contentieux en date du 4 juillet 1973.

Le 15 février 1973 lors de l’Assemblée générale à l’Hôtel International à Luxembourg la Caisse complémentaire mutualiste de maladie, laquelle n’a pas pu atteindre son but, est dissoute.

Le 5 mai 1973 la Médaille de la Reconnaissance Mutualiste fut créée, à l’époque, la plus haute distinction de la Mutualité Luxembourgeoise.

L’année 1974 a été surtout marquée par les festivités du 50e anniversaire sous la présidence de Georges Wagner jr. Une Séance académique eut lieu le 9 juin 1974 au Foyer du Nouveau Théâtre à Luxembourg-Ville en présence de nombreux invités d’honneur luxembourgeois et étrangers. A cette occasion un timbre de la Mutualité réalisé par M. Gusty Mersch et un cachet spécial du jour d’émission furent émis par l’Administration des P et T ainsi qu’une brochure de 108 pages, laquelle est déposée à la Bibliothèque Nationale. Au cours de la Séance académique la Médaille de la Reconnaissance Mutualiste fut décernée pour la première fois par le Ministre d’Etat M. Pierre Werner aux Mutualistes suivants : MM. Marcel de la Hamette, Jean-Baptiste Schilling, François Reuter, Michel Schmitz et Jean Weber.

En 1974 toujours, le Service Loisirs -Vacances se réjouit d’une nouvelle collaboration avec l’Union des Sociétés Mutualistes de Villerupt/France.

En 1975 la Caisse Chirurgicale Mutualiste et la Caisse Dentaire Mutualiste inaugurent leur nouveau bâtiment administratif « Le Tryphon » au 9, rue du Commerce à Luxembourg-Gare. Le secrétariat de la FNML, toujours sous la présidence de Georges Wagner jr s’installe également dans les locaux en payant à la CCM un loyer d’un franc symbolique.

La FNML regroupe à ce moment 61 Sociétés de base avec un effectif de plus que 130.000 adhérents.

La grande fusion entre la Caisse Chirurgicale Mutualiste et de la Caisse Dentaire Mutualiste eut lieu le 1er janvier 1976 sous la nouvelle dénomination : Caisse Médico-Chirurgicale Mutualiste (CMCM).

Lors de l’Assemblée générale du 14 mai 1977 le président de la FNML Georges Wagner annonce la mise en vigueur d’une Mutuelle de rentes complémentaires, avalisé par le Ministre de la Sécurité Sociale Benny Berg, pour le 23 mai 1977.

De nouveau l’Association des Compagnies d’Assurances (ACA) a porté un recours auprès du Conseil d’Etat, qui par son jugement du 26 janvier 1978 a annulé la décision prise le 24 novembre 1976 dans l’affaire « Mutuelle de rentes complémentaires ».

Un contrat de coopération sur le nouveau service Epargne-Logement est signé le 13.10.1977 avec la « Bausparkasse Wüstenrot ».

En présence d’une délégation de la FNML la « Bausparkasse Wüstenrot «   ouvre le 3.7. 1978 ses locaux au Forum Royal à Luxembourg-Ville.

Le 06.09.1978 une première entrevue eut lieu avec le Ministre Benny Berg concernant la refonte de la loi sur le Mutualité, une mise à jour revendiquée depuis plusieurs années par les responsables de la FNML.

Notons encore qu’à cette époque la FNML comptait 61 mutuelles avec environ 140.000 membres.

Les années 1980.

L’année 1981 est marquée par l’installation de la « Deutsche Krankenversicherung » DKV au Grand-Duché de Luxembourg et par le 25e anniversaire de la CMCM.

Avec le dernier numéro 1/82 l’organe périodique « de lëtzeburger Mutualist » cesse sa parution.

Par un Arrêté grand-ducal du 15.06.1982 Georges Wagner est nommé président du Conseil Supérieur de la Mutualité.

Lors de l’Assemblée générale du 05.03.1983 Robert Poos succède Georges Wagner jr à la présidence.

Le 26.05.1984 la FNML fête son 60e anniversaire à l’Hôtel Novotel à Dommeldange.

En 1985 la Mutuelle belge INTERSOC en abréviation de « Service International Belge »   devient le nouveau partenaire du service « Mutualité-Vacances ».

Des nouveaux statuts de la Fédération Nationale de la Mutualité Luxembourgeoise furent homologués le 26 août 1985 par le Ministre de la Sécurité Sociale et des Travaux Publics Marcel Schlechter.

En 1986 Henri Wagner, seul candidat, est élu nouveau président de le FNML.

En 1987 est créé le service « Mutualité-Placement de fonds » en collaboration avec la Caisse d’épargne de l’Etat. Ce service visait à obtenir un meilleur taux sur les capitaux investis par les mutuelles affiliées.

Avec effet au 31.12.1988 le contrat « Service Epargne-logement » conclu entre la FNML et la « Bausparkasse Wüstenrot » en 1977, est dénoncé.

Le 8 mai 1988 fut créée de l’Amicale des Sociétés de Secours Mutuels du Bassin Minier. Il est probable que cette Amicale sort des racines de l’Entente du Sud.

Le 27 mai 1989 la FNML fête son 65e anniversaire au Château de Stadtbredimus « La Tourelle ». Au cours de cette Assemblée générale jubilaire Jean Schauer (seul candidat) est élu président par acclamation.

C’est précisément lors de cette assemblée que J. Schauer annonce aux délégués que le projet « Mutuelle de Rentes Complémentaires » a été annulé par un arrêt du Conseil d’Etat, suite d’une plainte formulée par vingt Compagnies d’assurances.

Le 15.11.1989 le bulletin de liaison et d’information de la FNML « de lëtzebuerger Mutualist » est de nouveau édité.

Au 31.12.1989 la FNML compte 58 Mutuelles affiliées, groupant ainsi 190.291 adhérents.

Les années 1990.

Par lettre du 9 mai 1990 la Caisse de Secours Mutualiste des Sportifs (CSMS) démissionne de la FNML. Le motif fut, refus de la CSMS de continuer à payer une cotisation pour tous les sportifs. Une proposition de la CSMS de payer une cotisation pour une quarantaine de Fédérations affiliées avec environ 70.000 sportifs a été refusée par la FNML.

Le 10 janvier 1991 eut lieu l’inauguration officielle des locaux agrandis du secrétariat de la FNML au bâtiment « Le Tryphon » au 9 rue du Commerce à Luxembourg-Gare au 3e étage.

Le 1er août 1991 la FNML et la PS (La Prévoyance Sociale) ont conclu une convention de partenariat pour refonder la Mutuelle de rentes complémentaires (Epargne-Pension) avec garantie « décès » dénommé en 1993 MUTUAPLUS.

Du 19 au 20 octobre 1991 se sont déroulées les festivités à l’occasion du centenaire de la promulgation de la première loi sur la Mutualité du Grand-Duché de Luxembourg (1891-1991) au Cercle Municipal à Luxembourg-Ville.

Lors de l’assemblée générale du 09.11.1991 à Dudelange, la cotisation est portée de 1,5 à 4 Flux en vue d’assainir les finances de la FNML.

Le 12 décembre 1991 eut lieu la première réunion du groupe de réflexion et d’action (GRAM), un groupe proposé fin mai par le Conseil Supérieur de la Mutualité. Ce groupe composé paritairement par des responsables du CSM, de la FNML et de la CMCM devrait trouver un accord sur les orientations générales de la Mutualité Luxembourgeoise et de faire des propositions en vue de la nouvelle loi mutualiste.

Après 20 ans, en mai 1992 la FNML a été en mesure d’offrir à ses membres une « Rente complémentaire » aux meilleures conditions. Cette nouvelle prestation a été réalisée en coopération avec la Compagnie d’Assurances «La Prévoyance Sociale». Notons encore que cette compagnie n’a jamais porté plainte contre la FNML devant le Conseil d’Etat.

Pour ce faire la Compagnie P+V Assurance avait instaurée une nouvelle branche dans ses activités sous la dénomination de « Caisse de pension Mutualiste ». Les prestations nouvelles ont été offertes aux mutualistes sous la formule « MutuaPlus-Epargne-pension».

Le bulletin « de lëtzebuerger Mutualist » du 18 juin 1992 annone la création d’un logo unique pour toutes les sociétés mutualistes.

Au 31 décembre 1992 le nombre d’affiliés a dépassé le cap de 200.000.

En 1993 une convention de partenariat a été signée avec la PS portant sur une assurance-accidents corporel « temps libres » à l’intention des membres actifs sans restriction d’âge, des mutuelles qui souscrivent à une telle assurance groupe.

 Au cours de la même année un autre service fut présenté, le « Service de repos et de convalescence pour personnes handicapées physiques ».

Toujours en 1993, le torchon brûle entre la CMCM et la FNML. En effet, lors de son Assemblée générale du 3 juillet 1993, la CMCM avait l’intention de modifier l’article 32.1 des statuts, tendant à écarter le représentant (assesseur) de la FNML qui devrait être remplacé par un conseiller sans droit de vote. Grâce à une forte opposition de la FNML cette modification fut abandonnée.

En 1994, à l’occasion du 70° anniversaire de la FNML, il a été créé une épingle (pin) avec la Flamme de la Mutualité Luxembourgeoise. Cette épingle fut distribuée pour la première fois le 23 avril lors de l’assemblée générale à Diekirch.

Au 31 décembre 1995 la FNML compte 58 mutuelles reconnues par l’Etat avec 222.275 membres

1996, lors de l’Assemblée générale de la FNML, Fernand Gatti président de la CMCM fait référence au 40e anniversaire de la CMCM tandis que la FNML célèbre le 10e anniversaire du service « Mutualité-Vacances ».

Le 20 septembre 1996 les émissions sur la FNML et ses mutuelles débutent sur Radio DNR. Ces émissions ont été programmées jusqu’à la mi-juillet 1997.

La FNML comptait à ce moment 58 mutuelles avec 222.275 membres.

En 1998 la CMCM informe la FNML sur la résiliation du bail. En effet, elle déménagera dans une résidence en voie de construction à la rue de Strasbourg.

En plus il faut encore noter un changement à la présidence, Armand Petesch succède à Jean Schauer.

Le 10 avril 1998 le groupement des agences de voyages s’oppose à la publication des voyages organisés de la FNML via la presse.

Le 20 mars 1999, lors d’une Assemblée générale à Strassen, le président Armand Petesch déclare qu’une augmentation de la cotisation de 4 à 5 francs est à prévoir, et ceci en vue du financement de l’acquisition de locaux (ca 49 m2) dans la résidence « De Beauvoir » située coin rues de Strasbourg et Adolphe Fischer à Luxembourg au même endroit où la CMCM vient d’acquérir ses locaux. L’accord fut donné à la majorité, sauf 4 abstentions.

Le 7 mai 1999 la FNML fête son 75e anniversaire au Cercle Municipal à Luxembourg-Ville. Une délégation du CSM, de la FNML et de la CMCM fut reçue dans la matinée en audience par le Grand-Duc Jean. Notons encore qu’à cette occasion, l’entreprise des Postes et Télécommunications a émis le 17 mai 1999 un timbre commémorant le 75e anniversaire de la fondation de la Fédération de la Mutualité Luxembourgeoise.

Après une année de présidence, M. A. Petesch annonce le 28.6.1999 sa démission. On peut supposer que certains responsables de la CMCM, du CSM et de la FNML ne sont plus sur la même longueur d’ondes, vraisemblablement à la suite d’un projet de restructuration de la mutualité luxembourgeoise visant une fusion entre la FNML et la CMCM, une idée qui fut d’ailleurs abandonnée peu après.

 Le 16 juillet 1999 eut lieu la signature du contrat d’achat de l’appartement à la résidence « De Beauvoir » au prix de 4.632.350 francs. Un prêt fut accordé à la FNML par la Caisse d’Epargne de l’Etat.

Le 23 octobre 1999 lors de l’Assemblée générale extraordinaire au Parc Hôtel Alvisse à Dommeldange, l’augmentation de la cotisation de 4 à 5 francs est approuvée par les délégués. Par suite d’un problème de candidature, l’élection d’un nouveau président fut retirée de l’ordre du jour.

Fin 1999 la Fédération comptait 57 mutuelles reconnues par l’Etat groupant ainsi 234.415 membres.

 Les années à partir de 2000.

Le 19 février 2000 lors d’une AGE à Schifflange portant sur des modifications partielles des statuts, plusieurs articles ont été adaptés à ceux de la CMCM. La proposition visant à limiter l’âge maximum d’un membre au CA à 72 ans, fut rejetée par une grande majorité des délégués.

À la suite d’une décision prise lors de l’Assemblée générale du 13 juillet 2000 à Hespérange, les nouveaux membres du Comité d’administration se sont réunis le 19 juillet 2000 sous la présidence de Michel Schmitz, nouveau président du Conseil Supérieur de la Mutualité, en vue de la répartition des charges. En cours de cette réunion Nico Georges fut nommé nouveau président.

La FNML compte à ce moment 57 mutuelles avec 234.504 membres.

Le 1er novembre 2001 eut lieu l’inauguration des nouveaux locaux de la FNML dans la résidence « De Beauvoir » 51, rue de Strasbourg à Luxembourg-Gare. C’est pour la première fois de son existence que la FNML peut travailler dans des locaux lui appartenant.

Le 9 décembre 2001 la FNML participe à l’Année Internationale du Bénévolat.

Le 1er janvier 2002 la nouvelle devise européenne « l’euro » est instaurée au Grand-Duché de Luxembourg.

Lors de l’assemblée générale du 13 avril 2002 les délégués donnent leur accord, pour une contribution unique de 0.1239 euro par membre et d’augmenter la cotisation de 0,17 à 0,18 cents par membre avec effet au 1er janvier 2003. Cette contribution a été destinée au remboursement en une fois de la créance restante, soit 47.301 euros auprès de la BCEE.

A l’organe officiel de la Mutualité Luxembourgeoise « De lëtzebuerger Mutualist » du mois de juin 2004, on annonce la démission du président Nico Georges, et ceci avec effet au 5 mai 2004.

Au cours de la réunion du Conseil d’Administration du 1er septembre 2005, Maurice de la Gardelle fut élu nouveau président de la FNML.

Le 2 décembre 2006 fut créé le Fonds de garantie mutualiste (FGM) ayant comme objet de reprendre une mutuelle qui en cas de défaillance du point de vue financier et/ou administratif ne peut plus maintenir son activité.

En 2007, le service « Mutuelle -Vacances » qui a déjà présenté pour exercice 2006 un bilan déficitaire, est supprimé sur décision du Conseil d’Administration. La même année le service « MutualPlus » n’est plus mentionné dans le rapport d’activité.

En 2009 la FNML fête son 85e anniversaire à la Rockhal à Belvaux au cours duquel l’ancien secrétaire général et grand mutualiste Léon Franssens fut décoré de la Croix de Mérite, créée la même année par le Conseil d’administration.

Au cours de l’assemblée générale tenue le 8 mai 2010 au Château de Mamer un éclat s’est produit. Par suite d’un refus de décharge par le Collège des commissaires aux comptes et par les délégués, le Conseil d’administration démissionne en bloc. Une Première dans l’histoire de la FNML.

Relevons encore que l’ancien secrétaire général Tun Rassel a été décoré de la Croix de Mérite pour son travail effectué au sein de la FNML.

L’année 2010 fut surtout marquée par la réorganisation de la FNML. Le 17 mai le CSM sollicite auprès des mutuelles l’accord, pour créer une commission spéciale pour pouvoir procéder à titre temporaire à la gestion administrative de la FNML et du Fonds de Garantie Mutualiste (FGM). Le 12 juillet eut lieu une 3e conférence des Présidents avec des propositions de réorientation et de restructuration présentées par la cellule de réflexion. Enfin, le 29 novembre eut lieu une Assemblée générale extraordinaire au Parc Hôtel à Dommeldange, au cours de laquelle un coordinateur et un comité de gestion furent désignés par les délégués. Leur mission consistait de reprendre à nouveau le gouvernail de la FNML. C’était la fin de la présidence de la Commission spéciale.

Le 5 mai 2011 le comité de gestion sous la présidence de Raymond Wengler, convoque une assemblée générale extraordinaire au Centre « Atert » à Bertrange. Au cours de cette assemblée, les délégués ont donné mandat à six mutualistes pour garantir la gestion de la FNML au sein d’un nouveau Comité d’administration.

Le 22 octobre 2011 une première Assemblée générale ordinaire s’est tenue au Légère Premium Hôtel Luxembourg à Munsbach. Au cours de l’assemblée générale extraordinaire qui suivit, la refonte des statuts fut approuvée unanimement par les délégués et publiée par la suite au Mémorial B-N°101 en date du 1er décembre 2011.

Les articles de presse sur l’assemblée générale du 5 mai 2012, soulignent la parfaite réussite des travaux effectués par les responsables de la FNML, laquelle compte à ce moment 51 mutuelles avec 271.909 membres. La Croix de Mérite est décernée à l’auteur du livre Pierre Back pour ses engagements de coordinateur afin d’assurer le démarrage d’une nouvelle gestion de la FNML.

Lors de la 89e Assemblée générale du 25 avril 2013 au Parc Hôtel à Dommeldange, Jean Schauer, président FNML de 1989 à 1998, reçoit la Croix de Mérite pour son imminent travail dans l’intérêt de la cause mutualiste.

La 90e Assemblée générale du 25 avril 2014 a été couronnée par la présence de 40 sur 50 mutuelles, soit un taux non négligeable de 80 %. Le 23 septembre de la même année eut lieu une réunion entre la FNML, la CMCM, le CSM et le MSS. Leur but a été de discuter sur la création d’une mutuelle d’accueil, afin que les clients privés, ne désirant pas s’inscrire à une des 5o mutuelles, puissent s’affilier plus facilement à la CMCM. Au cours des années qui suivirent un accord a pu être trouvé stipulant que la cotisation perçue par la CMCM de 0,18 euro serait intégralement versée à la FNML, laquelle rétrocèderai à son tour le montant aux mutuelles affiliées,

Au cours de la 91e Assemblée générale du 15 mai 2015, Armand Petesch, président de la FNML de 1998 à 1999 fut décoré de la Croix de Mérite pour son engagement dans l’intérêt de la Mutualité Luxembourgeoise. Après quelques fusions la FNML peut encore compter sur 48 mutuelles affiliées.

Au cours de l’assemblée générale de la CMCM du 15 avril 2016 le secrétaire général de la FNML, Nico Dusseldorf a été élu au Conseil d’administration de cette même CMCM et dont il assume un peu plus tard la fonction de secrétaire général. Ceci fut visiblement un signe de rapprochement et de coopération entre la CMCM et la FNML.

Pour ces mérites depuis longue date et surtout pour son travail accompli en tant que président de la FNML de 2000 à 2004, Nico Georges fut décoré de la Croix de Mérite de la Mutualité Luxembourgeoise.

Au cours des mois qui suivirent la CMCM et la FNML se sont mis d’accord sur une rétrocession à la FNML de 18 euros par nouveau contrat. L’obligation d’être affilié auprès d’une mutuelle fut par cet accord abrogé.

Mentionnons encore que la FNML s’est réservé le droit de contacter par lettre ces nouveaux membres en leur joignant également une liste des Mutuelles affiliées en les priant de rejoindre une mutuelle.

Lors de la 93e Assemblée générale laquelle eut lieu le 6 mai 2017 les délégués ont approuvé la proposition du Conseil d’administration visant la redistribution annuelle de la CMCM.

Pour ses services éminents et constants rendus à la FNML depuis la réorganisation en date du 15 décembre 2010, le trésorier général François Colbach fut décoré de la Médaille de Reconnaissance Mutualiste.

En cours de 2018 un service de placement a été créé donnant aux mutuelles intéressées la possibilité de placer une partie de leur capital à un meilleur rendement. Au cours de cette même année un projet de loi sur les Mutuelles a été déposé par le Ministre de la Sécurité social. Cette nouvelle loi fut analysée et avisée par la FNML.

Notons encore que lors de l’Assemblée générale du 20 avril 2018 l’ancien président de la Mutuelle UGDA Henri Schumacher s’est vu remettre la Croix de Mérite pour ses services éminents rendus à la cause mutualiste.

C’est lors de la 95e Assemblée générale du 11 mai 2019 que les délégués ont approuvé à l’unanimité, une retenue de 15% sur la rétrocession en vue de créer un fonds de réserve pour l’organisation du 100e anniversaire de la FNML en 2024 et à une cotisation spéciale de 0,18 euros par membre affilié pour les frais sur la rétrocession ainsi que pour d’autres frais spécifiques.

 Pour son dévouement et engagement à l’égard de la FNML, Fernand Froehling, ancien commissaire aux comptes de la FNML fut décoré de la Croix de Mérite. Le représentant du Ministère de Sécurité Sociale M. Abilio Fernandes, de son côté a annoncé que la nouvelle loi sur les mutuelles du 1er août 2019 entrera en vigueur le 1er janvier 2020.

Après neuf années de présidence Raymond Wengler a renoncé à son mandat. Son successeur devint le secrétaire général Christian Schumacher.

Relevons encore que le 4 novembre 2019 l’Union des Sociétés de Secours Mutuels du Centre (USSMC) a été dissoute et que la FNML compte toujours 48 mutuelles représentants 253.025 membres affiliés.

En mars 2020 le Gouvernement luxembourgeois prend des mesures adéquates afin de garantir la sécurité et la santé de la population au vu de la propagation du virus COVID-19. Par suite du confinement, qui a débuté mi-mars, la FNML a par courrier, conseillé les mutuelles d’annuler et de reporter leurs assemblées générales.

Aujourd’hui 47 sociétés de secours mutuels reconnues par l’Etat sont affiliées auprès de la FNML et regroupent quelques 280.000 membres.